Histoire

Histoire ...

Photo des archives de "Het Pierement", un magazine célèbre d'orgue, avec Frans à la roue, Leon et Camile dans la voiture et père Alois sur la remorque.

"Monte Carlo", un combiné d'orgue à tuyau et électronique à 80 touches, construit par Frans et son fils François en 1957 pour un dancing en Belgique.

Une histoire riche

 

Comment tout a commencé à Anvers ...

 

En 1895, Alois Decap a ouvert un commerce d'orgues à Anvers pour arriver à construire ses propres orgues en 1902. Frans Decap était un des fils de Alois, qui, avec trois frères, ont fondé l'entreprise "Frères DECAP Anvers" qui existe encore aujourd'hui.

Frans Decap Herentals

 

Comment ça à continué à Herentals …

 

Frans Decap à quitté la société à Anvers en 1933 pour établir sa propre usine à Herentals, sous le nom de "Frans Decap Herentals". De ce jour-là, il y avait donc deux entreprises qui portait le nom de famille "Decap" dans leur nom. Dans la période autour de la Seconde Guerre mondiale, Frans Decap construisait principalement des orgues à tuyau pour se spécialiser dans les orgues combinés de café dans les années 50 pour même fabriquer des orgues complètement électroniques plus tard. Déjà à un age très précoce, François, le fils de Frans, à contribué aux travail à l'usine d'orgues.

Usine d'Orgues Decap Herentals

 

Comment ça continue maintenant à Herentals …

 

Après la mort de Frans en 1972, François a repris toutes les activités et a continué sous le nom de "Usine d'Orgues Decap Herentals". À leur tour, Tony et Frank Decap, deux fils de François, continuent la tradition déjà depuis de nombreuses années. Frank est un spécialiste de l'électronique, et un fabricant de tuyau renommée et un facteur d'orgues doué. Tony, musicien de formation et ancien conducteur d'orchestre, est un inventeur qui lance toujours des nouveaux développements. Notre société, qui est toujours situé à Herentals, est principalement axée sur le développement et la commercialisation de ses propres produits innovants sur le marché et a une bonne relation, mais pas de liens d'affaires avec "Frères DECAP Anvers" (pour éviter toute confusion).